Vendre aux enchères des objets de décoration

objets de décoration

De simples objets de décoration peuvent se révéler comme étant de véritables trésors de greniers. Il peut s’agir de miroirs, de cadres ou de luminaires issus d’un héritage ou se présentant comme des cadeaux récents ou anciens. La vente aux enchères, grâce aux estimations d’experts, s’avère être une bonne alternative afin de ne pas perdre d’argent sur ces objets.

Le déroulement de la vente en salle comme sur internet

La vente aux enchères, en cas de renouvellement d’objets décoratifs est une vente volontaire car décidé par vous-même, au contraire des ventes par décision de justice. Il suffit de faire appel à une étude ou à une société de ventes volontaires. L’estimation orale par un commissaire-priseur reste gratuite et cette évaluation s’effectue en fonction de la nature de l’objet de décoration, de sa qualité, de son origine et de son histoire. L’article à vendre est ensuite mis en valeur sur un catalogue ou sur la page d’accueil du site de vente. C’est le cas par exemple du site osenat.com/accueil. Il est ensuite exposé le jour de la mise aux enchères et parfois même la veille. Le commissaire-priseur représente votre personne lors de la vente sur place. Cependant celle-ci, après estimation, peut s’effectuer par téléphone ou sur Internet. Les enchères augmentent par palier selon les levées de main du public. Le commissaire peut extraire votre objet de la vente si l’enchère reste faible ou si le prix de réserve que vous avez fixé n’a pas permis de trouver acquéreur. Dans le meilleur des scénarios, la remise de l’objet à l’acheteur a lieu juste après l’adjudication concrétisé par le coup de marteau. Un bulletin est alors donné par le crieur. Aucun recours ne permet à cet acheteur de se retourner contre vous puisque ce système déclare l’objet vendu « en l’état ». L’argent fixé ou atteint par les enchères peut vous être remis dès cet adjudication et le paiement par le preneur. Seront extraits de ce montant, les frais qui sont compris entre 15 et 20 % du prix.

Les avantages de cette mise en vente au meilleur prix

N’importe quel objet de décoration peut être mis en vente aux enchères. Même Drouot, société renommé dans le marché de l’art français et international possède un département destiné aux objets usuels et qui encombrent les maisons. Tout est prévu pour que la vente s’avère la plus bénéfique pour vous : le commissaire-priseur prévoit le meilleur moment et le meilleur endroit pour mettre l’objet aux enchères. Le catalogue désigne l’origine géographique de l’objet décoratif, l’époque, le matériau, le fabricant ou l’artiste, son état général et ses dimensions. Le commissaire-priseur et les employés de la société répondent ensuite aux questions des éventuels acheteurs. L’élément qui facilite également la meilleure enchère possible est l’ouverture des salles de vente au public. Cette mise en valeur de vos objets vise les amateurs comme les collectionneurs. Enfin et surtout, cette procédure garantit le sérieux, la sécurité et surtout la légalité.

Les différents types de vente sur internet

Sur les sites comme catawiki ou eBay, il n’est nul besoin de posséder des sculptures ou des tableaux de valeur : les simples bibelots sont très prisés sur ces sites. La vente des objets dure de trois à dix jours. Ici, vous devez noter votre propre description. Ainsi, si vous souhaitez faire cavalier seul de cette manière, les frais sont très faibles. Comme le commissaire-priseur estime le meilleur jour de vente, l’astuce ici est de prévoir la fin de la vente pour le week-end et même la fin du week-end. En effet, il s’agit du moment de la semaine où la connexion est à son maximum. Les petits objets décoratifs vont se vendre aux enchères à l’unité alors qu’ils sont plutôt achetés en lots dans les salles de vente. Par contre, en tant que vendeur, vous envoyez l’objet après paiement mais vous êtes dans l’obligation de rembourser la personne qui a acheté vos articles si elle n’est pas satisfaite.