Comment fabriquer des bougies 100% naturelles ?

Publié le : 30 mars 202110 mins de lecture

En hiver, les chandelles aident à créer une atmosphère chaleureuse lorsque le temps n’est pas parfait à l’extérieur. Et puis ils diffusent un parfum agréable qui éclaire ou aide à se détendre. Elles contribuent aussi à purifier l’air. Voici comment les fabriquer.

Pourquoi éviter les bougies synthétiques ?

Les bougies parfumées qui sont sur le marché, cependant, contiennent souvent de la paraffine et d’autres substances toxiques ainsi que des parfums chimiques. En conséquence, lorsque leur arôme se répand dans la maison, vous respirez des particules chimiques. Vous pouvez alors subir des désagréments comme les maux de tête.

Pour vous assurer de respirer des parfums qui ne vous causent pas de gêne, la solution consiste à fabriquer vos propres bougies parfumées naturelles aux huiles essentielles. Elles peuvent aussi devenir un beau cadeau pour les proches, car ils peuvent être personnalisés avec différentes décorations.

Les bougies sur le marché qui ne sont pas d’origine végétale ou naturelle contiennent de la paraffine. C’est un dérivé de l’huile dont on obtient une cire économique, qui permet de fabriquer des bougies à bas prix.

Mais le tribut le plus cher est celui de la santé : la paraffine seule, une fois la bougie allumée, peut aggraver les conditions respiratoires de ceux qui souffrent déjà d’asthme. Selon des études récentes, respirer la fumée d’une bougie à base de paraffine a le même effet que respirer la fumée de cigarette.

Cet élément brûle et libère des composés similaires aux gaz d’échappement des voitures, en particulier le benzène et le toluène. Ces derniers sont reconnus comme des substances cancérigènes. Vous polluez votre domicile sans même le savoir.

Comme si cela ne suffisait pas, la base des mèches est souvent en plomb ou en cadmium : lorsque la cire surchauffe et fond, elle provoque l’exhalation d’une matière tout aussi toxique.

L’ajout, enfin, de parfums synthétiques ne fait qu’aggraver le degré de toxicité des bougies. Les parfumés dégagent plus de suie et donc plus de substances toxiques que les non parfumés. Une étude de 2002 a montré qu’après une heure d’allumage de bougies synthétiques, les niveaux de plomb dans l’air atteignaient 13 µg par mètre cube (µg veut dire microgramme). Le niveau maximum tolérable autorisé pour éviter les problèmes de santé est de 1,5 µg par mètre cube.

Si vous pensez que vous pouvez vous en tirer en ayant recours aux bougies en gel, vous vous trompez malheureusement : le gel est fait d’huile convertie en gélatine.

Mais qu’est-ce que les bougies faites à la main ont de si spécial ?

Tout d’abord, elles sont naturellement un travail artisanal. La confection d’une bougie faite maison se présente comme une activité relaxante. C’est un moment où l’on se détache des problèmes de la vie quotidienne pour ne se focaliser que sur un objectif. Puisque vous n’utilisez que de la cire 100 % naturelle, non toxique, et biodégradable, vous pouvez être sûr que vous n’allez pas vous empoisonner, vous et les autres occupants de la résidence.

Quels sont les ingrédients pour bougies artisanales ?

La première étape dans un diy bougie maison consiste évidemment à réunir les composants nécessaires. Tout d’abord, il faut penser à la cire. Il peut être d’origine naturelle ou chimique. Mais dans cet article, on a démontré les inconvénients de la paraffine. On privilégiera donc la cire de soja ou d’abeille. Ce sont des éléments entièrement naturels qui, en plus d’être totalement inoffensifs, donnent également à la bougie un aspect complètement naturel, avec une couleur ambre agréable et délicate.

De plus, grâce à la cire d’abeille, par exemple, même la fragrance de la bougie sera très fraîche, sans qu’il soit indispensable de joindre des essences parfumées lors de la fabrication.

Ces ingrédients sont disponibles sur le marché sous forme de cire prête à l’emploi et teintée, ce qui permet d’accélérer les opérations et ne nécessite pas l’ajout de couleur.

Très importants sont aussi les moules pour les bougies dans lesquels la cire sera mise une fois dissoute.

Ils peuvent être de deux types :

– les moules dans lesquels la bougie est retirée après sa fabrication et qui ne servent donc qu’à lui donner forme ;

– les moules dans lesquels la bougie peut être laissée, agissant ainsi comme un support décoratif.

La mèche se présente comme un autre élément majeur pour la fabrication de bougies artisanales. Pour les bougies en récipients, vous devrez acheter une grande mèche. Ensuite arrive le choix des huiles et des contenants parfumés. Enfin, vous aurez besoin des outils du métier. Un thermomètre, une spatule, un stylo et un double pot ou un pot à double fond — pour fondre la cire au bain-marie). La combustion de la cire directement sur la flamme n’est pas très appropriée.

Comment se déroule la création de la bougie artisanale ?

Une fois que vous avez tout le kit bougie diy et les outils nécessaires, vous pouvez procéder à la fabrication des bougies. Tout d’abord, le matériau choisi sera fondu au bain-marie dans la marmite.

Comme la cire de bougie froide a tendance à s’éclaircir par rapport à celle qui est encore chaude, il est conseillé, après la fusion, d’en mettre un peu sur une cuillère en acier pour tester la couleur finale.

Une fois la teinte vérifiée, la couleur sera ajoutée, en la dosant selon l’intensité finale que vous souhaitez obtenir. Après l’avoir uniformisée, l’essence parfumée sera enfin ajoutée.

En attendant, il faudra préparer le moule et la mèche.

La longueur de la mèche doit être calculée avec précision pour cette dernière.

En effet, il doit être 2 cm plus longs que le moule dans la partie inférieure et 5 cm plus longs que la partie supérieure. Avant d’être placée dans le moule, la mèche doit être complètement immergée dans la cire deux ou trois fois, en la laissant sécher après chaque immersion.

La cire fondue sera ensuite versée dans le moule métallique pour créer des bougies. Le moule sera plutôt graissé avec de l’huile de cuisson à l’aide d’un pinceau.

Si la bougie doit être retirée du moule, il sera utile de créer un trou dans la partie inférieure au préalable. Il faudra ensuite positionner la mèche, la faire passer dans le trou si nécessaire et la laisser sortir sur au moins 2 cm.

Pour que la mèche demeure droite, le mastic doit être appliqué sur la base. Cela permet également de garantir sa fixation dans le moule.

Une fois le moule préparé, vous pouvez enfin verser la cire de bougie fondue.

Cependant, vous devrez d’abord mesurer la température de la cire avec un thermomètre, qui devrait être d’environ 80 °C. Ensuite, lors de la coulée de la cire, il faut procéder lentement, en s’assurant qu’aucune bulle ne se forme durant le processus.

Enfin, pour faciliter la solidification de la chandelle, il est conseillé de mettre le moule sous l’eau froide pendant quelques minutes ou au congélateur. Une fois qu’elle aura complètement refroidi, la bougie sera prête et pourra être décorée de feuilles, de fleurs ou de n’importe quoi d’autre.

Et pour les bougies décorées ?

Et c’est ici que le flair et l’imagination individuels, combinés au bon goût, vous donneront ce petit plus pour créer un objet qui vous rendra fier de votre projet artisanal. Il embellira la demeure et étonnera vos invités avec un joli coup de feu !

Confectionner des bougies à la maison est une activité amusante qui n’exige pas d’être experte en la matière. Avec toutes ces instructions pour fabriquer des bougies de bricolage, sublimer votre espace et votre quotidien de cet outil de relaxation.

Plan du site