Des idées de décoration pour une table de Pâques parfaite !

Pâques est l’une des plus importantes fêtes chrétiennes, que nous aimons célébrer avec de belles décorations et une nourriture délicieuse. En même temps, après un hiver froid, nous accueillons généralement le printemps tant attendu avec Pâques. Il n’est donc pas étonnant que la décoration de Pâques aime se composer de nombreuses fleurs fraîches. Souvent, les tulipes, les jonquilles et les jacinthes fleurissent au printemps. Ils offrent également les combinaisons de couleurs les plus populaires avec lesquelles une décoration harmonieuse est garantie de réussir : les tons verts, jaunes, blancs et roses. Les décorations de Pâques sont complétées par des lapins de Pâques, des œufs de Pâques, des agneaux de Pâques faits maison, des biscuits et bien sûr le menu de Pâques.

Table de pâques décoree avec des fleurs de printemps

les fleurs ne doivent pas manquer dans votre décoration de Pâques et sur votre table de Pâques. Mais pour que votre composition florale ne ressemble pas à un bouquet de 08/15, je vais vous montrer quelques idées pour créer un joli bouquet de Pâques et des décorations de table créatives avec les fleurs du printemps. Le classique est et reste le bouquet de tulipes. Vous pouvez soit mettre les fleurs en vrac dans un vase, soit utiliser une petite astuce pour transformer un simple bouquet en une petite décoration. Obtenez du fil de bâton d’une couleur printanière qui correspond à la couleur de votre tulipe. Si vous achetez des fleurs blanches, vous pouvez par exemple utiliser un fil bâton rose. Enroulez-la plusieurs fois autour des tiges de tulipe pour créer une banderole de 4 à 5 cm de large. Non seulement cela ajoute une touche de couleur, mais cela donne aussi au bouquet une certaine stabilité. Au milieu, dans un grand vase de verre rond, le bouquet a l’air beaucoup plus décoratif. Vous avez déjà complètement recouvert votre table de Pâques ? Toutes les assiettes, tasses et couverts sont déjà au bon endroit ? Et pourtant, au milieu de toute cette vaisselle, il manque encore un petit détail décoratif ? Cela peut facilement être modifié. Prenez une simple tulipe, un narcisse ou une jacinthe, un fil de couleur et une petite étiquette avec le nom de l’invité. Attachez le fil – l’étiquette enfilée – autour de la tige de la fleur. Placez une serviette de table, que vous avez pliée une fois, sur l’assiette à dessert, puis la fleur de l’étiquette par-dessus. Maintenant, votre table de Pâques a l’air fraîche et conviviale. Veillez à ne pas mélanger plus de trois ou quatre couleurs dans une combinaison de couleurs. S’il vous en reste après le soufflage des œufs – voir la section suivante – vous pouvez les utiliser comme décoration de table. Parce que les coquilles d’œuf peintes ne sont pas seulement belles, elles peuvent aussi avoir une utilisation pratique – comme de petits “pots de fleurs”. Avec un peu de terreau, vous pouvez planter de délicats tubercules de jacinthe dans les coquilles d’œuf. Insérés dans un coquetier, ils peuvent être utilisés comme une décoration de Pâques créative sur votre table de Pâques. Un petit conseil : vous pouvez aussi planter des graines de cresson dans la coquille de l’œuf – une décoration à croquer, pour ainsi dire.

Que serait Pâques sans les lapins de Pâques et les œufs de Pâques ?

Que ne devrait bien sûr pas manquer sur une table de Pâques et la décoration qui l’accompagne ? Bien sûr – des œufs de Pâques ! Ils ont toujours été considérés en Europe comme un signe de renaissance et nous rappellent la résurrection de Jésus. A l’époque comme aujourd’hui, ils constituent une partie importante de la célébration de Pâques et apparaissent dans les variations les plus diverses. Les deux manifestations les plus populaires en Allemagne sont certainement l’œuf dur décoré, qu’il est préférable de manger au petit déjeuner ou au brunch le dimanche de Pâques, et les œufs soufflés puis peints, qui conviennent à tout type de décoration. D’ailleurs, lorsque vous les soufflez, assurez-vous de n’utiliser que des œufs frais qui ont été bien lavés au préalable.

Il n’y a pas de limites à la créativité pour décorer les œufs soufflés. Qu’ils soient trempés dans de la peinture, peints au feutre, recouverts de ruban-cache, estampillés ou enveloppés dans du tissu ou de la laine – concevez les œufs de Pâques de la manière qui convient le mieux au reste de votre décoration de Pâques. Vous pouvez ensuite attacher les œufs décorés avec de la ficelle et les suspendre à des brindilles, les attacher avec du fil de fer à une couronne de fleurs ou les draper librement sur la table. Même dans un vase à fleurs en verre, en compagnie de quelques brindilles ou de plumes, les œufs colorés ont un aspect très décoratif. Une attention similaire est accordée au lapin de Pâques à Pâques. Jusqu’à aujourd’hui, on ne sait pas encore très bien pourquoi, selon la tradition, c’est le lapin qui peint et cache les œufs. Néanmoins : il n’y a pas de table de Pâques devant un lapin de Pâques. Vous avez le choix entre les lapins en tissu, les lapins en feutre, en céramique, en bois ou les variantes sucrées en chocolat ou en massepain. Entre les œufs de Pâques et les compositions florales, un paysage printanier décoratif est créé. Si votre table à manger ne doit pas être trop grande, j’ai une autre idée. Tout ce dont vous avez besoin est un plateau de la taille de l’espace que vous pouvez libérer sur votre table, du film alimentaire et de la mousse fraîche. Posez le plateau avec le papier d’aluminium et étalez la mousse dessus. Il suffit maintenant d’y placer un lapin, des œufs, des agneaux, des bougies ou toute autre décoration disponible et vous obtenez un petit “îlot de Pâques” qui prend peu de place et peut être déplacé rapidement dans un autre salon si nécessaire. À l’aide d’un tampon ou d’un pinceau et de peintures acryliques ou sur tissu, les serviettes en tissu de couleur unie (en blanc ou beige) peuvent être transformées en un rien de temps en une serviette chic en forme de lapin de Pâques. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à peindre sur le lettrage “Joyeuses Pâques” dans votre plus belle écriture – c’est fait ! Pour les artistes plusieurs parmi vous, j’ai trouvé une superbe instruction pour un lapin de Pâques en origami sur Youtube.

En plus de la décoration, une chose est bien sûr essentielle sur une table de Pâques festive : le menu de Pâques. Il y a toutes sortes de délices qui sont mis sur la table pour la fête de la résurrection – à la fois sucrés et salés. D’abord et avant tout l’agneau de Pâques. Avec un simple mélange de beurre, de sucre, de farine, d’œufs et de lait (qui peut être raffiné avec d’autres ingrédients tels que le chocolat, la vanille ou les noix, selon les besoins) et un moule à pâtisserie antiadhésif, l’agneau de Pâques est prêt en un rien de temps. Un autre classique sucré de Pâques est la tresse de levure. Il est souvent servi avec de la confiture et du thé le dimanche de Pâques. La meilleure façon de procéder est de préparer une pâte à levure sucrée à l’aide d’un batteur à main et de crochets à pâte, que vous divisez ensuite en trois. Les trois portions sont maintenant transformées en rouleaux et, à l’étape suivante, tissées en une tresse. Un petit conseil : si vous laissez la tresse un peu de temps après l’avoir tressée, elle sera particulièrement lâche après la cuisson. Ce que le lapin aime manger, nous aimons le manger à Pâques : les carottes. Mais pas sous forme d’aliments crus ou de légumes cuits, mais sous la forme d’un délicieux gâteau aux navets. Habituellement cuit dans un moule à charnière, il est décoré de glaçage et de petites carottes en pâte d’amande après la cuisson. Non seulement il attire l’attention sur la table de Pâques, mais il a aussi un goût délicieusement fruité. Les plats copieux de Pâques dépendent souvent des fêtes respectives. Ainsi, il est de coutume de manger aussi un plat vert le jeudi saint. Par exemple, un plat avec la fameuse sauce verte de Francfort, dans laquelle au moins sept herbes sont mises dans un mixeur de cuisine avec un hachoir avec de la crème aigre, du sel et de la moutarde. Les plats aux épinards font également une grande entrée le jeudi saint. Le Vendredi Saint, la mort de Jésus est commémorée. Les chrétiens se passent donc souvent de viande et préparent des plats de poisson à la place. Le turbot, le sébaste ou le saumon mariné – généralement d’abord poêlé puis cuit au four – sont servis en fête le vendredi précédant Pâques. Que diriez-vous d’un savoureux agneau rôti ou d’un gigot d’agneau braisé, par exemple ? La viande est particulièrement tendre dans un ragoût ou un rôti d’oie. Les Autrichiens aiment préparer à Pâques un jambon de Pâques farci dans un manteau de pâte à pain. Le jambon, un jambon fumé autrichien, est d’abord rempli d’œufs, puis enveloppé dans un manteau de pain et cuit au four. Si vous avez fait bouillir un ou deux œufs de trop, vous pouvez les servir comme des œufs russes avec du caviar et de la mayonnaise.