Tendance : détourner des meubles de leur usage initial

détourner un meuble de son usage initial

Publié le : 06 février 202411 mins de lecture

L’un des moyens les plus originaux pour obtenir des objets décoratifs et pratiques chez soi est de détourner un mobilier de son usage initial. Pour ce faire, il suffit d’avoir un esprit un peu plus innovateur et être un peu plus astucieux. Nombreuses réalisations ont déjà été faites pour inspirer dans votre projet DIY (Do It Yourself). Le meuble s’affiche comme un élément fondamental pour habiller parfaitement l’intérieur d’un foyer. Mais il serait encore plus amusant de l’utiliser d’une autre manière pour en faire des ornements tout à fait authentique et pratique. Découvrez ci-dessous comment s’y prendre pour donner une nouvelle apparence et utilisation à vos meubles.

Détournement de meuble : une tendance intemporelle

En déco, tout est permis. Il suffit juste de faire appel à son imagination pour réaliser des ornements complètement hors du commun. Les objets ainsi que les meubles peuvent être détournés pour en fabriquer d’autres outils et mobiliers. À titre d’exemple, vous pouvez rendre un tabouret à une jolie table de chevet moderne. Pour une personne qui aime bricoler des objets décoratifs et utilitaires, il lui serait facile de procéder à ce travail. Peu importe qu’il s’agit d’un lit, d’une table ou encore un placard, vous pouvez le détourner d’une manière à avoir des accessoires décoratifs très tendances. Cette pratique existait depuis des années pour en créer des objets selon votre désir. Nombreuses vidéos tutoriels peuvent vous servir d’inspiration pour cette idée de détournement de meuble. Ainsi vous allez obtenir des éléments décoratifs et fonctionnels avec le style qui vous attire : vintage, industriel, cocooning, gipsy et bien d’autres. Afin d’accomplir ce travail de bricoleur soi-même, choisissez un meuble et sortez les outils nécessaires.

Obtenez de nouvelle décoration avec des meubles détournés

Le détournement de meuble est une activité qui date depuis des années. Vous n’avez pas besoin de faire un achat de meuble pour avoir un intérieur moderne et au gout du jour. Les mobiliers et les ornements de style industriel s’affichent comme des accessoires de prédilection. Ils permettent en fait d’apporter une touche épurée dans toutes pièces de vie. Vous pouvez réaliser un meuble ou une déco industrielle en détournant un vieux mobilier dont vous n’en servez plus. Du coup, ce travail ne requiert pas beaucoup d’argent mais tout simplement quelques outils et une âme de bricoleur.

Un meuble de tri postal peut par exemple être détourné en une étagère de bureau. Vous n’avez qu’à enlever quelque uns des portes et peut-être le customiser pour un rendu encore plus attirant. Avec ce nouveau meuble, rangez vos livres et ajouter des figurines ou des statuettes en guise de décoration. Transformez aussi vos meubles de cuisine en bureau très pratique et fonctionnel. Les meubles de cuisine sont dotés de plusieurs compartiments pour ranger les livres et les dossiers dont vous avez besoin pour le travail. Pour un œuvre d’art inédit, récupérez les matériaux de vos vieux meubles pour en faire un tableau décoratif. Ajoutez une tête à votre lit, en récupérant le bois de votre table à manger.

Tendance récupération : un véritable recyclage aux profits de l’environnement

Tous les meubles qu’ils soient en bois, en fer ou en verre dont vous n’avez plus besoin peuvent avoir une nouvelle apparence et une autre utilisation. De cette manière, vous n’êtes plus obligé de les jeter. Le recyclage est une action de protéger l’environnement des déchets. Il est donc important de réutiliser tous les objets en leur donnant une nouvelle fonction, les meubles et le matériel afin de sauvegarder notre planète. Si vous avez des tabourets que vous n’utilisez plus, transformez-les en une étagère pour placer des pots de fleurs dans votre jardin ou sur votre véranda. Beaucoup de gens procède à cette tendance récup pour inventer de nouveaux meubles.

Customiser avec du papier peint ou de la peinture

Vous pouvez même détourner le vieux buffet de votre grand-mère en une énorme table de coiffeuse si vous disposez assez d’espace dans votre chambre. Si vous ne trouvez pas où ranger vos chaussures, réaliser un mobilier de rangement avec un lit une place. Pour le rendre un peu plus décoratif, customisez-le avec des papiers peints ou avec une peinture. Grâce à cette technique de recyclage et de détournement, non seulement vous participez à une action de préservation de l’environnement mais vous permettez à votre meuble d’avoir une nouvelle vie.

Le matériel indispensable pour détourner un meuble de sa fonction initiale

Pour détourner votre meuble de sa fonction initiale, vous n’avez pas réellement besoin d’outil compliqué pour faire une transformation. Un marteau est par contre un matériel très nécessaire pour renforcer et assembler des matériaux comme le fer et le bois. Des pinceaux pourraient aussi vous être utiles afin de repeindre votre meuble une fois détourné. Une colle spécifique à un matériau, des vis et des clous figurent aussi parmi les accessoires dont vous aurez peut-être besoin lors de votre projet de bricolage. En général, vous trouverez tout ce matériel chez vous.

Laisser libre court à votre créativité pour des objets déco uniques

Le détournement de meubles de leur fonction initiale est une tendance de décoration intérieure de plus en plus populaire, permettant de créer un espace unique et personnalisé. Voici quelques tendances de détournement de meubles les plus populaires :

  • Étagères à partir de palettes : Les palettes en bois recyclées sont souvent transformées en étagères murales rustiques. Elles peuvent être utilisées pour afficher des livres, des plantes, des objets de décoration ou même comme supports pour des œuvres d’art.
  • Vestiaires industriels : Les anciens vestiaires d’usine, les casiers d’école ou les casiers de gymnase sont réinventés comme meubles de rangement dans les entrées, les chambres ou les espaces de vie. Ils ajoutent une touche d’authenticité industrielle à l’intérieur.
  • Portes anciennes ou volet jalousie comme têtes de lit : Les portes anciennes récupérées peuvent être transformées en magnifiques têtes de lit, apportant une touche de charme vintage à la chambre à coucher.
  • Caisses en bois comme tables basses : Les caisses en bois récupérées peuvent être empilées et transformées en tables basses rustiques, parfaites pour un salon de style campagnard ou industriel.
  • Vieux tiroirs comme étagères murales : Les tiroirs anciens peuvent être suspendus au mur et utilisés comme étagères originales pour exposer des objets de collection ou de la décoration.
  • Pieds de table détournés : Les pieds de table en métal ou en bois peuvent être réutilisés pour créer des supports de tablette suspendus ou des porte-manteaux muraux.
  • Valises vintage comme tables d’appoint : Les anciennes valises en cuir ou en toile peuvent être transformées en tables d’appoint élégantes avec espace de rangement intégré.
  • Vieux meubles de cuisine comme îlots : Les anciens meubles de cuisine, comme les buffets ou les armoires, peuvent être reconfigurés pour créer des îlots de cuisine uniques et fonctionnels.
  • Échelles comme porte-serviettes : Les échelles en bois peuvent être utilisées comme porte-serviettes dans la salle de bains ou comme étagères dans la cuisine.
  • Vieux cadres de fenêtres comme miroirs : Les cadres de fenêtres anciens sont parfois détournés pour encadrer des miroirs, ajoutant une touche de charme vintage aux espaces.

Le détournement de meubles offre une façon créative de réutiliser des objets anciens ou de récupération tout en personnalisant votre décoration intérieure. Il permet de créer des espaces uniques et originaux tout en contribuant à la durabilité et à la réduction des déchets.

L’impact environnemental de l’ameublement neuf

L’impact environnemental de l’ameublement neuf sur les écosystèmes de la planète est significatif et diversifié. Voici quelques chiffres clés et exemples de cet impact :

  1. Déforestation : L’industrie du meuble dépend largement de l’exploitation forestière pour fournir du bois pour la fabrication. Chaque année, des millions d’hectares de forêts sont détruits pour répondre à la demande mondiale en meubles.
  2. Émissions de gaz à effet de serre : La production, le transport et la distribution de meubles neufs génèrent d’importantes émissions de gaz à effet de serre. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’industrie du bois et du meuble contribue à environ 8 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.
  3. Consommation d’eau : La fabrication de meubles nécessite une grande quantité d’eau pour le traitement du bois, le lavage des tissus et la teinture. Cette utilisation intensive de l’eau peut entraîner la diminution des ressources en eau locales.
  4. Pollution de l’eau et des sols : Les produits chimiques utilisés dans le traitement du bois et la finition des meubles peuvent contaminer les eaux souterraines et les sols, ce qui a un impact négatif sur la biodiversité locale.
  5. Déchets et élimination : La fin de vie des meubles neufs crée des déchets solides. De nombreux meubles finissent dans les décharges, contribuant ainsi à la pollution et à l’épuisement des ressources naturelles.
  6. Transport international : Les meubles neufs sont souvent fabriqués dans des pays lointains et expédiés à travers le monde. Le transport international de ces produits a un impact sur les émissions de CO2 liées au transport maritime et terrestre.

Pour minimiser l’impact environnemental de l’ameublement neuf, il est recommandé d’opter pour des meubles durables et éco-responsables, fabriqués à partir de matériaux recyclés ou issus de sources durables. La réutilisation de meubles existants, l’achat de meubles d’occasion ou le recyclage des meubles usagés sont des moyens efficaces de réduire la demande de production de meubles neufs et de préserver les écosystèmes de la planète.

Plan du site